dimanche 31 janvier 2016

Nous les menteurs - E. Lockhart (chronique exhaustive, mais avec section sans spoilers)

Une famille belle et distinguée. L'été. Une île privée. Le grand amour. Une ado brisée. 
Quatre adolescents à l'amitié indéfectible, les Menteurs. 

Un accident. Un secret. La vérité.

Un drame familial époustouflant où culmine le suspense. Une lecture qui, à peine terminée, donne envie de retourner à la première page pour recommencer...

  • Titre VO : We Were Liars 
  • Auteur : E. Lockhart
  • Éditeur : Gallimard Jeunesse
  • Année de parution : 2015
  • Nombre de pages : 288 pages
Coup de 
(ou 19/20)

Nous les menteurs, c'est plus qu'un bouquin. Plus qu'un énième livre récipiendaire de plusieurs prix prestigieux de la littérature jeunesse. Plus qu'un simple suspense comme il en existe déjà tellement. Ce livre vous collera à la peau, que vous l'aimiez ou non, j'en suis certaine. Ce livre, c'est probablement l'une de mes meilleures lectures de 2015. Et vous savez quoi ? J'ai presque été déçue en lisant la fin ! C'est bien la preuve que les sentiments que laisse ce roman aux lecteurs sont tout aussi puissants que ceux que l'on peut ressentir pendant la lecture, sinon plus. 

Ce roman vous transportera immédiatement au cœur de la famille St-Clair, ou plus précisément, au cœur de leurs vacances paradisiaques. Une fortune familiale, ça permet de s'offrir bien des rêves, tels qu'une île privée, des chalets somptueux et un yatch ! Mais le meilleur demeure dans les retrouvailles enjouées, celles de cousins inséparables qui n'ont l'occasion de se retrouver que durant l'été. Tout débute donc par un nouvel été où Cadence, Gatwick, Mirren et Johnny se retrouvent pour faire les 400 coups. Seulement, voilà, impossible pour eux de taire un été de plus l'accident et les événements désastreux qui se sont déroulés quelques années plus tôt. Le jeu a assez duré. 

Eh oui, c'est tout ce que je peux révéler de l'intrigue sans vous spoiler. Mais si vous n'avez pas lu le livre et que vous êtes un peu stupide, vous pouvez toujours aller vous spoiler royalement dans mon explication exhaustive un peu plus bas ! Bon, ceux qui restent ont un minimum de jugement et de retenue ? Parfait. 

Alors, comment dire.... NON MAIS CE LIVRE, C'EST DE LA BOMBE. Aussi surprenant que ça puisse paraître, il ne se passe pratiquement rien pendant une bonne partie du livre, du moins, rien qui nous permette de comprendre ce qui a bien pu chambouler la vie de cette famille à ce point. Pourtant, ce bouquin figure maintenant dans le palmarès des romans que j'ai lus le plus vite. JE L'AI DÉVORÉ. Deux pauvres jours, c'est tout ce qu'il m'a fallu. Je ne cessais de tourner les pages, guettant à tous les détours une explication, un indice, peu importe. Juste quelque chose à quoi me raccrocher. Je me délectais de chaque page, de cette ambiance si magique et terrifiante, toujours à échafauder les théories les plus folles. 

C'est alors que la fin a frappé. Je ne m'attendais pas du tout à cette fin dans ce livre en particulier, je dois l'avouer. Elle m'a jetée sur le cul, elle m'a donné une claque, elle a pétrifié mon pauvre cœur. Mais j'ai quand même ressenti une minuscule déception, curieusement. Pourquoi ? Parce qu'on m'avait tellement vanté cette fin, parce que je m'étais tellement monté des scénarios que je m'attendais à du jamais-vu, à un renversement total dans toutes les possibilités narratives que je pouvais imaginer. Et pourtant, cette fin tant attendue ressemblait légèrement à une autre que j'avais pu lire quelques semaines auparavant. Mais vous savez quoi ? Je me suis tellement ennuyée des personnages par après, j'ai tellement été envahie par l'ampleur de cette fin et de sa construction que j'ai complètement oublié cette minuscule déception pour voir mon avis positif s'enraciner de plus en plus. C'est ça un vrai coup de cœur. Une histoire qui s'inscrit dans le temps et qui se grave dans nos émotions. 


Je n'aurais pas pu avoir cette attaque d'émotions et de pensées sans les magnifiques personnages que nous présente ce roman. Franchement, ils étaient tellement parfaits qu'on aurait voulu ne jamais avoir à les quitter. À vrai dire, tous séparément, je ne sais pas si j'aurais pu en dire autant, mais tous les quatre, ils formaient une bande indissociable, l'équipe de rêve. Ils étaient drôles, adorables, sympas, libres et jeunes... Néanmoins, la mention coup de cœur revient au couple Cady/Gat pour leurs rendez-vous absolument craquants et enviables (p.s. : Ce n'est pas de l'inceste. Gat ne fait pas réellement partie de la famille, c'est un ami de Johnny). Bref, je dois aussi dire que le développement psychologique des personnages principaux dans ce roman est réellement au point pour créer l’ambiguïté !

Maintenant, parlons de la plume merveilleuse d'E. Lockhart. Ça faisait longtemps que je n'avais pas trouvé sur mon chemin un roman YA aussi bien écrit, mais surtout, au style si surprenant. Le texte était bourré de métaphores et de figures de styles toutes plus jolies les unes que les autres. Pourtant, ces procédés stylistiques ont souvent un but bien plus subtile : brouiller les pistes. Impossible de savoir dès lors si l'auteure écrivait la vérité, dévoilait un indice sur la vérité ou souhaitait simplement faire joli. Tellement que j'ai bien failli faire une crise cardiaque, et ce, seulement à la deuxième page (les gens qui l'ont lu comprendront). Cela donne une ambiance particulière au roman, mi-enchanteresse, mi-stressante/perturbante/déstabilisante. 

En conclusion, je vous suggère de lire Nous les menteurs en étant conscients que c'est une lecture dangereuse, à lire à vos risques. Non seulement vous vous risquez à ne pas aimer (j'ai vu des avis très opposés : on déteste ou on adore), puisque j'avoue que le style particulier peut déranger certains, mais vous vous risquez aussi à passer des soirées entières à essayer de démêler ce que ce livre a provoqué en vous, à reconstituer ce qui a pu mener à ÇA. J'exagère à peine. Cette lecture m'a seulement menée à quelques semaines de (presque) panne de lecture, puisque tous les livres qui ont suivi m'ont semblé fade comparativement à ce livre dérangeant. 


○ ○ ○ ○ ○ ○ ○ ○ ○ 

ATTENTION ! SECTION SPOILERS !!
Ceci est une discussion que je me devais d'avoir avec d'autres personnes qui ont lu le livre, question de partager mes théories/réactions, mais elle ne devrait en aucun cas être lue par des gens qui n'ont pas encore lu cette merveille. Lisez le livre et revenez lire cette section si jamais vous ne pouvez pas vivre dans le déni. Ciao.

Bon. Voilà enfin le moment de m'exprimer sur ce livre. D'ailleurs, j'aimerais également vous entendre par rapport à vos théories, ce qui a bien pu vous passer par la tête pendant votre lecture. Si jamais vous le faîtes, prenez bien soin d'indiquer en gros que votre commentaire contient un spoiler, par contre. 

Je suis la seule à avoir vraiment TOUT imaginé ? Franchement, j'ai même soupçonné Gat d'avoir violé Cady, puis de l'avoir poussée en bas de la falaise. Le pauvre, il ne méritait pas de tels soupçons ! Après, j'avais évidemment pensé à la schizophrénie, je ne sais pas, mais certainement pas à ce que mes personnages chéris ne soient plus 0_o Ils étaient si réels, ils avaient tellement une belle chimie que cette option ne m'avait pas effleuré l'esprit.

Je ne pouvais pas y croire quand j'ai lu le paragraphe fatidique. J'ai figé, mon cœur a arrêté de battre, puis j'ai relu deux ou trois fois le chapitre avant de me rendre à l'évidence. Ils étaient tous morts. Ça aurait pu être une métaphore, comme avec le coup de feu, pour dire qu'avec cet acte criminel qu'était l'incendie, leur innocence était morte... Mais non.

Bref, pouvons-nous parler de leur plan ? QUI PEUT AVOIR UNE IDÉE AUSSI STUPIDE ???? À la limite, je peux comprendre cet envie incendiaire, même si personnellement, je me serais juste arrangée pour sacrer mon camp de l'île tant et aussi longtemps que les tantes la rendaient invivable. Et d'accord, je peux comprendre, ils avaient bu (si je me souviens bien). Mais franchement, même bourré, on ne peut pas être assez stupide pour aller répandre de l'essence dans une maison sur trois niveau, avant d'y mettre le feu sans s'assurer que les autres sont sortis. La maison aurait tout aussi bien flambé s'ils avaient mis du gaz partout, avant de sortir ET LÀ SEULEMENT, de lancer une allumette à l'intérieur !! Et le pire, voir Cady courir d'un bout à l'autre de l'île, pendant qu'on sait pertinemment que son copain et ses cousins sont en train de roussir. C'est bien parce que j'étais trop choquée, parce que sinon je me serais définitivement noyée dans mes larmes. 

Et maintenant, le débat qui tue : fantômes ou hallucinations ? Personnellement, je penche pour les fantômes, surtout pour la scène du départ dans l'océan et pour la scène où le petit cousin de Cady lui dit avoir peur des fantômes. Mais en même temps, au nombre de médicaments que Cady prend, avec ses migraines et tout, qui nous dit qu'elle est une narratrice fiable ? Il faut quand même être dérangée pour vivre 2 ans sans se rappeler que nos cousins et l'amour ne notre vie sont morts ! 

Bref, si vous avez lu le roman, je veux vous entendre ! Quels sont les détails qui vous ont fait réagir par la suite, quelles sont vos théories, comment avez-vous réagi.... Je veux tout savoir. 

Si jamais vous ne vous lassez jamais d'entendre parler de ce livre, je vous suggère ces deux vidéos anglophones qui présentent toutes les deux des visions différentes : 


Et une autre qui dévoile tellement de détails que j'ai manqués pendant ma lecture : 


Désolée pour toutes ces vidéos en anglais, mais je n'ai réussi qu'à trouver des avis en français (ce que vous avez déjà visiblement plus haut) et pas tellement de vidéos de théories, alors tant pis ! 



20 commentaires:

  1. J'avoue que j'aime être spoliée, mais ce livre je veux tellement le lire que je n'ai aucune envie de savoir ce qu'est l'accident et la fin ^^
    Tu me donnes encore plus envie de le lire !
    Je le veux 0_0

    Camille :)

    RépondreEffacer
    Réponses
    1. Allez, lance-toi *-*
      Et non, c'est vraiment le dernier livre où tu veux être spoilée, crois-moi :P

      Effacer
  2. Ce que je vais dire n'est pas péjoratif. Ta chronique fut un supplice. J'ai les larmes aux yeux, j'avais l'impression de revivre TOUT CA. Mon coeur se fend, mon ventre se contracte. Je te jure que c'est la première fois que j'ai pleuré en fermant un livre, et mnt, j'en ai encore envie. Je les aime tous, ils me manquent.
    J'ai pas trop le temps, mais promis je reviendrais pour expliquer mes théories et en parler avec des spoliers.
    Ma chronique fut un supplice à écrire, je te renvois à elle, au cas où je n'ai pas le temps de revenir par ici, mais je ferai mon possible !
    Merci Sandrine pour cette chronique !

    RépondreEffacer
    Réponses
    1. Ah oui, et en VO, c'est juste incroyable. J'avais l'impression que Cady me parlait à l'oreille et les métaphores sont géniales. J'en ai des frissons. Le film à intérêt à être à la hauteur !

      Effacer
    2. Oh, ton commentaire m'a tellement fait plaisir ♥♥♥ Et puis oui, je devrais aller lire ta chronique sur le champ, si seulement il n'était pas minuit et que je ne devais pas me lever à 6h demain matin XD Mais je vais essayer d'y penser moi aussi !

      Aussi curieux que ça puisse paraître, je suis du genre à TOUJOURS pleurer, mais pas pour ce livre... :P Je ne sais pas, je devais être trop abasourdie/frustrée !

      OMG, tu me donnes tellement envie de me jeter sur la copie VO *-* C'était parfait en VF, alors je peux imaginer à quel point ça doit être sublime ♥

      Merci pour ton commentaire ^^

      Effacer
  3. Je veux le lire *-* ta chronique est super, et j'espère qu'une fois que je l'aurai entre les mains, je ferai parti du camp de ceux qui aiment !!

    RépondreEffacer
    Réponses
    1. Je te le souhaite de tout mon cœur ♥

      Effacer
  4. SPOILERS

    Je crois que c'est le seul livre au monde a m'avoir presque fait vomir ! Sérieusement, il m'a mise à mal dans tous les sens, autant psychologiquement que physiquement ! Rien que le début de scène d'incendie, où tu comprends que les chiens sont en train de carboniser, j'avais envie de vomir mais plus tu avances dans les révélations, plus ma gorge et mon ventre se nouaient ! J'ai pleuré, j'ai eu du mal à y croire et pourtant, j'ai répété des milliers de fois " j'aurais du le voir ! " car en revenant en arrière, ça se sent, c'est évident ! Mais évident quand on le sait ! Je ne sais plus ce que j'avais imaginé mais pas CA ! OO ! Je ne sais pas, j'avais imaginé que les adolescents avaient fait quelque chose à Cady, que les tantes avaient fait un truc grave, un meurtre ou qu'elle avait été violentée ? MAIS PAS CA !!! Oh mon dieu je comprends tellement ton avis et je suis tellement d'accord avec toi ! Franchement, c'est une de mes meilleures lectures de 2015 !!!

    RépondreEffacer
    Réponses
    1. On se comprend alors ^^ Moi, je suis tout simplement morte pendant un instant. Tout a figé, je ne comprenais absolument rien... Et c'est tellement vrai pourtant, il y avait tellement d'éléments pour nous préparer XD C'est fou comme on peut se sentir idiote de ne rien avoir vu venir :P Ah oui, c'est clair haha, le meurtre avait plus qu'effleuré mon esprit, tout comme le viol !! Merci pour ton commentaire et je nous souhaite une lecture aussi frappante pour 2016 :D

      Effacer
  5. J'ai adoré ce roman. Pareil, la fin m'a laissée sans voix ! J'étais triste pour elle, pour eux, qui avaient tant de joie de vivre. J'adorais le groupe qu'ils formaient, cette ambiance un peu rétro,... je comprends mieux pourquoi la mère de Cady était si énervante... Par contre, oui le coup de l'allumette... ils n'avaient pas l'air si bêtes que ça pourtant...

    RépondreEffacer
    Réponses
    1. Oh oui, cette ambiance était tellement parfaite*-* En gros, c'est le rêve de tous les étés *si on supprime cette petite erreur qu'est l'allumette* ! Et oui, haha, la pauvre, elle avait de bonnes raison XD Je crois qu'on l'a un peu mal jugée :P

      Effacer
  6. SPOILERS

    Tu n'es pas la seule à avoir inventé pleins de théories trop bizarres !! Moi aussi !! au début je soupçonnais le grand père t'avoir fait un brasero et t'y avoir fait cramer Gat et Cadence ne s'en serait pas souvenu tellement le choc aurait été immense et ses deux cousins étant de mèche ne lui auraient rien révélé... Enfin bref c'était saugrenu... Mais j'ai eu plusieurs hypothèses du même genre mais aucune ne ressemblait à la fin du tout ! En parlant de cette fin, vraiment j'étais sous le choc, je l'ai lu dans le train et je n'arrêtais pas de me répéter non c'est pas possible ! Non c'est pas possible ! :(((( Je me disais que j'avais du mal comprendre alors j'ai relu plusieurs fois mais non Cadence les avait bien fait brûler... D'ailleurs je suis d'accord avec toi, je trouve ça totalement stupide de mettre le feu à la maison alors que ces cousins sont dedans...

    Pauline

    RépondreEffacer
    Réponses
    1. Oh ben tu étais quand même pas trop loin de la vérité alors :o Toutes mes félicitations ! Au moins, tu avais la partie déni et flammes XD
      Oula, je te plains, ça a dû être atroce de lire cette fin dans un endroit public ! Moi, j'aurais eu l'air d'une vraie folle... J'étais bien contente d'être dans ma chambre pour pouvoir ramasser ma mâchoire en paix XD

      Effacer
  7. Ce livre ne m'attirait pas plus que ça mais ta chronique me donne vraiment envie de le découvrir. Je pense qu'il va falloir que je le lise rapidement ^^.

    RépondreEffacer
    Réponses
    1. Alors, c'est la plus grande des victoires pour moi *-* J'espère qu'il te plaira autant qu'à moi ♥

      Effacer
  8. ! SPOILER !

    Je viens de terminer ma lecture et je ne sais pas dire si je l'ai aimé ou non ! Tu n'es pas la seule à avoir imaginé des scénarios, je pensais franchement que Mirren avait poussé Cadence du haut de la falaise, ou d'autres choses comme celles-ci... alors quelle surprise en lisant la fin ! En tout cas ça reste une très belle chute, même si je suis d'accord, c'est un peu stupide ... Ce qui m'a laissée perplexe ? Le fait que Cadence parle à ses cousins à l'été 17 alors qu'ils ne sont plus présents ! Ce roman m'a vraiment perturbée, ahah x) Ta critique était super :)

    RépondreEffacer
  9. SPOILER

    **********


    Ce livre est le seul livre à m'avoir a jamais autant choqué.
    Lorsque j'ai refermé ce livre, lotdque je me suis rendu compte qu'ils etaent tous morts, j'ai bloqué. J'étais réellement choqué. Je n'arrivais pas à me l'oter de la tête. J'y ai pensé jour et nuit pendant au moins une semaine. Je faisais des cauchemars, j'étais vraiment très mal. Je ne voulais plus toucher à ce livre qui m'avais tant choqué, que je ne pourrais plus jamais relire en ressentent de pareil émotion, un pareil suspens.

    Je ne pouvais pas l'oublier, c'était juste impossible je n'avais qu'une envie cetait avoir un accident ou quelques chose dans ce genre pour que mes souvenirs de ce livre soit totalement effacés que je puisse le relire.

    Pendant un moment j'ai réussi à le revivre un peu lorsque ma mère le lisais sur mes recommandations, elle me racontait toute les émotions qu'elle ressentait de ce qu'elle avait lu, ses hypothèses et bien sur sa réaction sur la fin.

    Ce que tu as écrit sur ton ressenti de ce livre me la fais un peu revivre pendant un moment et j'ai une grosse boule au ventre. J'ai vraiment adoré ce livre

    Ps. Pardon pour les fautes d'orthographe

    RépondreEffacer
  10. Je viens de le finir et j'arrive toujours pas à réaliser

    RépondreEffacer
  11. Il n'y a pas de mot c'est le meilleure livre que j'ai lu .
    SPOILER !!!
    Mais plusieurs fois la famille communique avec les menteurs pendant l'été 17 ???
    En tout cas j'ai pleuré pendant quelque heure j'avais encore la gorge nouer

    RépondreEffacer
  12. SPOILER SPOILER SPOILER SPOILER SPOILER
    Je ne m'attendais pas a cette fin non plus !
    J'avais imaginé que les menteurs c'étaient disputé juste après l’incendie et que Cadence été partie seule de son côté et que l'a quelqu'un (qui ne fait pas partie de la famille) l'avait violer et/ou agressé et que tout le monde se le rapprochaient.
    Au moment où Cady raconte qu'elle était au rez-de-chaussé de la maison et que Gat était au sous sol, Mirren au deuxième et Johnny au premier je me suis dit "mais ils sont stupide, seule Cady va pouvoir sortir et les autres vont mourir" puis là je me suis dis "ah beh non ils sont pas mort puisqu'elle leur parle". Et quand j'ai vu qu'ils étaient mort, j'ai ressentit tout un tas d'émotion. Je me suis rappelé plusieurs détails qui auraient pu e faire réalisé la fin avant. Et je me suis posé des questions, comment les tantes et les cousins peuvent lui parler comme si de rien été. Alors oui TOUS les menteurs sont coupable mais je sais que moi personnellement je lui en voudrais au moins un peu d'être en vie et que ça ne soit pas le cas de ma soeur ou mon frère (et je m'en voudrais de suite après).
    Pour les menteurs qu'elle voit à l'été 17 je ne sais pas trop, on peut se dire qu'ils sont des fantômes ou bien qu'ils sont le fruit de son imagination, son moyen de faire son deuil.

    RépondreEffacer